Mon panier

Besoin d'aide ? Nous sommes
à votre disposition

+ 33 1 49 80 20 50

contact@debardo.fr

Omega 3 Diet Plan

Compléments alimentaires pour l’hiver : les vitamines et minéraux à privilégier

Quand l’hiver pointe le bout de son nez, notre organisme subit de nombreuses turbulences : retour des infections, journées raccourcies, baisse des températures… Dans le cadre d’une alimentation équilibrée et d’un mode de vie sain, il peut être pertinent de se supplémenter en vitamines et minéraux pour optimiser ses apports et traverser sans encombre les premiers frimas hivernaux. Quel est le meilleur complément alimentaire pour l’hiver ? On fait le point.

La vitamine D, un complément alimentaire incontournable en hiver

C’est quoi la vitamine D ?

Malgré sa dénomination de « vitamine », la vitamine D est en réalité une hormone stéroïde liposoluble qui intervient dans le métabolisme du calcium et du phosphore. Elle contribue donc au maintien d’une ossature, d’une dentition et d’une fonction musculaire normales.
Pour autant, les bienfaits de la vitamine D ne s’arrêtent pas là : elle participe également au bon fonctionnement du système immunitaire en stimulant les mécanismes de défense de l’organisme (macrophages, cellules épithéliales). Une bonne raison de ne pas en manquer durant l’hiver, quand la circulation des bactéries et virus s’intensifie.
Bon à savoir : une carence en vitamine D se manifeste le plus souvent par des douleurs musculaires ou osseuses, parfois accompagnées de fatigue ou d’anémie.

Quelles sont les meilleures sources de vitamine D ?

Il existe uniquement deux façons de synthétiser la vitamine D :
• Par une exposition solaire en journée durant 15 à 20 min : le 7-déhydrocholestérol présent à la surface de la peau réagit avec les rayons UVB du soleil pour former le cholécalciférol (vitamine D3). Après un passage dans le foie et le rein, ce dernier est ensuite transformé en sa forme active, le calcitriol.
• Par la consommation d’aliments riches en vitamine D : la liste est assez succincte et comprend les poissons gras, l’huile de foie de morue, les produits laitiers enrichis, le jaune d’oeuf, le beurre et les abats.

Complément alimentaire de vitamine D en hiver : pourquoi ?

Selon les repères fournis par l’Anses (Agence nationale de sécurité sanitaire), l’apport satisfaisant en vitamine D est fixé à 15 μg/jr chez l’adulte et l’enfant de plus de 1 an. Malheureusement, en raison d’un plus faible taux d’ensoleillement durant la période hivernale, le corps parvient plus difficilement à couvrir ses besoins journaliers. Or c’est précisément lors de cette saison que nos défenses immunitaires devraient être soutenues !
Il peut donc s’avérer pertinent de se supplémenter en vitamine D en automne et en hiver, en privilégiant une forme hautement biodisponible. Si la vitamine D3 est souvent préconisée, celle-ci est majoritairement extraite des animaux (de la lanoline du mouton notamment). Vous êtes sensible à la cause animale ? Préférez la vitamine D3 liquide végétale tirée des algues, parfaitement assimilée par l’organisme.

Les oméga-3, un supplément hivernal anti-morosité

À quoi servent les oméga-3 ?

Avec les oméga-6, les oméga-3 font partie de la famille des acides gras polyinsaturés. Il s’agit d’acides gras essentiels que notre corps ne sait pas fabriquer mais qui sont nécessaires à son bon fonctionnement.
Les oméga-3 se présentent sous deux formes :
• L’acide alpha-linoléique (ALA) : non synthétisable par l’organisme, il doit impérativement être fourni par l’alimentation.
• Les acides eicosapentaénoïque (EPA) et docosahexaénoïque (DHA) : synthétisables à partir de l’ALA, ils sont convertis moins efficacement aux âges extrêmes de la vie. Un apport direct via l’alimentation est donc vivement encouragé.

Pourquoi consommer des oméga-3 en hiver ?

Il est reconnu que l’EPA et le DHA jouent un rôle clé dans la santé cardiovasculaire en contribuant au fonctionnement normal du coeur et au maintien d’une pression sanguine normale. Ils rééquilibrent également un régime alimentaire trop riche en oméga-6 qui crée un terrain pro-inflammatoire défavorable.
Ce que l’on sait moins en revanche, c’est que le DHA participe au fonctionnement normal du cerveau en fluidifiant les connexions neuronales. Il peut ainsi constituer un soutien précieux pour conserver un moral au beau fixe en plein coeur de la grisaille hivernale. Une bonne raison de le compter parmi les meilleurs compléments alimentaires pour affronter l’hiver !

Quels sont les aliments les plus riches en oméga-3

L’ALA se retrouve essentiellement dans les graines et huiles végétales comme le colza, le lin, la noix ou la cameline.
À l’inverse, les acides EPA et DHA se rencontrent exclusivement dans le règne animal, et principalement dans les produits de la mer : poissons gras (sardine, hareng, saumon, maquereau…), huiles et foies de poisson.

Quels sont les bienfaits du foie de morue en boîte ?

Trop souvent oubliés, les bienfaits du foie de morue en boite sont pourtant innombrables. Source exceptionnelle d’oméga-3 (sous forme de DHA et d’EPA), cet abat se distingue en outre par :

  • Sa richesse en protéines qui en fait un ingrédient de choix pour les sportifs et les personnes âgées souhaitant maintenir leur masse musculaire.
  • Son beau profil vitaminique : outre la vitamine D, le foie de morue contient de la vitamine E qui participe à la protection des cellules contre le stress oxydatif. Il détient également une belle concentration en vitamines A et B12 qui participent au bon fonctionnement du système immunitaire.
  • Son large panel de minéraux comme le fer, l’iode et le sélénium.
    Retrouvez ce petit bijou de la mer à travers la gamme de foie de morue en boite  Protifoie : une déclinaison de trois préparations à base de foie de morue pêchée dans les eaux froides du Grand Nord, gage d’une fraîcheur incomparable. Nature, sans sel ou en terrine : de quoi doper sainement ses toasts hivernaux sans même recourir à une supplémentation !

Se supplémenter en hiver : en bonus

D’autres compléments alimentaires pour passer l’hiver sous les meilleurs auspices ? Intimement rattachée au jus d’orange matinal, la vitamine C contribue elle aussi au maintien de l’immunité. Tirée du « pain de singe », la poudre de baobab bio en renferme justement une quantité très appréciable. Avec sa saveur fruitée et suave, elle remplace ingénieusement le sucre raffiné dans les boissons et pâtisseries. À associer avec de la poudre d’açaï dans le smoothie du petit déjeuner pour déborder d’énergie toute la journée !

Et parce que les longs mois d’hiver sont souvent synonymes d’épuisement physique et mental, rien de tel que le magnésium pour repartir du bon pied. Intervenant dans plus de 300 réactions métaboliques du corps, ce minéral contribue à la réduction de la fatigue et au maintien d’une fonction psychologique normale. Pour capitaliser sur vos apports, optez par exemple pour une cure de magnésium marin avant ou pendant l’hiver, dans une formule synergique avec la vitamine B6 pour une absorption optimale.